jeudi 9 décembre 2010

Voyage vers l’inconnu

Voyage vers l’inconnu

Poussée par A je me précipitais au Lieu Unique pour acheter un ticket. Je fonçais droit vers l’inconnu, le nom de l’artiste ne m’évoquait rien. La salle de spectacle finissait enfin de se remplir lorsque déjà l’obscurité achevait de tomber.
La femme seule est entrée sur scène, Elle a placé son corps au milieu de la flaque de lumière dessinée sur le sol par une poursuite. Elle est restée là, dans le silence. Silence amplifié sans doute par l’attente d’une foule, les yeux impitoyablement fixé sur sa solitude. 
Soudain, étrange et née du plus profond de son être, sa voix envahit l’espace, dessinant sur les murs des paysages. Des encres coulent d’un plafond invisible, se rependant sur la foule des spectateurs masqués par le noir environnant. Je pense souvent à cette image qui fut pour moi l’occasion d’un voyage unique.

Chuchotements

Gémissements

Souffles


L’imagination est convoquée, par cette voix, qui transporte, fait rêver, émerveille. Habitée par l’écho de différentes cultures, Japonaise, Africaine. Le lieu lui-même semble se mouvoir, doué d’une volonté propre, transfiguré par les mouvements de cette voix.


 Plus tard Elle sera rejointe par d’autres voix, mais là sienne reste unique.

Quant enfin délivrée de ces songes je me réveille, il ne reste que cette impression vague :    

Cette voix est un voyage.

Et son nom c’est Meredith Monk.

Alina Da Rocha

Aucun commentaire:

Publier un commentaire