mardi 25 mars 2014

Faire la mort avec toi

Titre de l’exposition : Faire la mort avec toi
Artistes exposés : Anne-James Chaton, Jean-François Courtilat, Béatrice Dacher, Sarah Derat, Thierry Froger, Michel Gerson, David Lihard, Florence Paradeis, Sébastien Pons, Stéphanie Thidet et Brigitte Zieger
Commissaire de l’exposition : Jean François Courtilat
Lieu : L’atelier, 1 rue de Chateaubriand - 44000 Nantes - Du 07 Janvier au 02 Février 2014



    Pour cette exposition collective se sont rassemblés une dizaine d’artistes contemporains, onze pour être précis, travaillant en relation étroite avec le corps humain et la mort.

C’est une exposition très hétérogène malgré cette thématique récurrente. Les moyens d’expressions et de représentations sont variés (broderies, vidéos, installations, sculptures, peintures). Attention aux mélanges indigestes. Dans cet ensemble j’ai retenu l’artiste David Lihard et ses « Landscakes ». C’est donc sur ces créations que je vais développer.
    Appétissants lors d’une première approche, ils évoquent en réalité de véritables paysages aux allures de nature dévastée, figés et empâtés dans des gâteaux de silicone. Notre attention est détournée en premier lieu sur les décorations et fioritures grotesques (et pourtant minutieuses, parfaitement réalisées). Puis on y découvre la garniture. C'est-à-dire les détails de paysages morbides empattés dans les indigestes condiments de silicone.
    La déambulation du spectateur et son point de vue physique joue un rôle primordial. A une certaine distance,  on ne reconnaît que l’emballage, le « gros gâteaux vif en couleur », la crème de la crème. C’est un dessert très connoté et ancré dans les mœurs. On le sent lourd comme le poids du monde, autant qu’il y pèserait dans l’estomac.
    C’est en s’approchant que l’artiste nous dévoile cette ambiance de forêt noire. Dévastée, elle inspire un pessimisme profond et l’angoisse d’un futur bancal et incertain.  Le tout contenu dans un glaçage parfaitement découpé à la manière d’un massicot, ou d’objets d’usines sortis en série.
    C’est sans doute la société de consommation que David Lihard souhaite remettre en question. Il met paradoxalement en relation le décor, la crème, l’illusion, puis leurs conséquences sur l’évolution d’une société en devenir pleine de questionnement.


Clara Kucoyanis


http://www.wik-nantes.fr/nantes/1/expo/faire-la-mort-avec-toi










Landscakes - Résine, acrylique et matériaux divers


Aucun commentaire:

Publier un commentaire