dimanche 13 mars 2011

Echoes

Echoes
Centre Culturel Suisse de Paris
Commissaires d'exposition : Jean-Paul Felley et Olivier Kaeser
Du 28/01/11 au 10/04/11

Echoes, Je découvre par hasard qu'une légende du rock raconte que la chanson
Echoes des Pink Floyd sortie en 1971 se synchronise parfaitement avec le
dernier segment intitulé "Jupiter and Beyond the Infinite" du film de
Stanley Kubrick 2001, l'odyssée de l'espace (1968).
Vérification faite c'est très surprenant comme de la magie. Jugez par vous-même
ici même: http://www.youtube.com/watch?v=f88NZ1sxWX0 et laissez-vous
transporter dès la cinquième minute, c'est fantasiaque.
Cette chanson en écho au cinéma, art visuel, donne la tonalité et le titre
de cette exposition d'art visuel en écho à la musique. C'est un beau titre bien
tranchant.

L'exposition rassemble des œuvres non-sonores d'artistes contemporains qui
se réfèrent au monde de la musique. Et loin de se restreindre à une
analogie picturale entre forme musicale et forme plastique, les différentes
approches engagées ici nous invitent à penser – autrement ? - l'univers de la
musique soit comme un grand réservoir de formes.
Plusieurs approches se conjuguent à travers le parcours.
Certains artistes se sont intéressés à la gestuelle des musiciens comme
Jean-Luc Verna qui se met en scène à travers des Polaroïds dans des
postures qui renvoient à la fois à l'histoire de l'art et aux poses des
rockstars dans les concerts ou Anne-Julie Raccourcier qui montre une vidéo
de Air guitaristes reprenant le look et la gestuelle de leur guitare-heroes préférés.
Certains revisitent l'instrument de musique, comme par exemple
Constantin Luser qui transforme des cuivres en sculptures musicalement
absurdes ou, Vincent Carron qui crée des guitares cubiques cubistes.
Autant de son à imaginer (car on ne peut pas toucher, non non).
Pour d'autres le matériel de sonorisation devient une image (Philippe Gronon),
une sculpture silencieusement et insupportablement bruyante (Dominique Blais)
ou unemicro-architecture (Saâdane Afif). Enfin, beaucoup se sont intéressé aux
signes d'identification, aux sigles, aux logos, à la typographie et aux supports
musicaux comme Jeremy Deller, Christian Marclay (qui au passage
est une figure essentielle des plasticiens-musiciens), Matt Stokes ou Philippe
Decrauzat.

Et vous trouverez encore bien d'autres ensembles de formes musicales
corpusculaires.

Artistes exposés:
Abetz & Drescher, Saâdane Afif, John Armleder, Francis Baudevin, Thomas
Bayrle, Dominique Blais, Alighiero Boetti, Valentin Carron, Philippe
Decrauzat, Jeremy Deller, Dewar & Gicquel, Andreas Dobler, Isa Genzken,
Philippe Gronon, Vincent Kohler, Rainier Lericolais, Constantin Luser,
Jorge Macchi, Arnaud Maguet, Christian Marclay, Dawn Mellor, Dave Muller,
Christian Pahud, Sandrine Pelletier, Frédéric Post, Anne-Julie Raccoursier,
Hugues Reip, Robin Rhode, Dario Robleto, Allen Ruppersberg, Michael
Sailstorfer, Hannes Schmid, Jim Shaw, Matt Stokes, Su-Mei Tse, Pierre Vadi,
Jean-Luc Verna.

On regrette toutefois l'absence de Véronique Sanson dans cette exposition.


Lucas Seguy


Aucun commentaire:

Publier un commentaire