mardi 29 mars 2011

TRANSFER 2008 > 2010

TRANSFER 2008 > 2010
Du 21 janvier au 6 mars 2011
Musée des Beaux-arts de Nantes

Partir, là bas, ici, ailleurs, prendre un nouveau départ. Se transformer, s'adapter comme on mue. TRANSFER, c'est d'abord l'histoire d'un voyage : celui de quatorze artistes, qui, dans le cadre d'un partenariat entre six musées ou lieux d'exposition français et allemands*, s'en vont à la découverte d'une ville ou d'un pays voisin, à la fois reconnu et inconnu. C'est de l'adaptation, de la confrontation culturelle mais aussi sociale qui résulte du voyage, dont viennent témoigner trois des acteurs de ce projet, en dialogue avec cinq autres artistes "invités". Entre jeux de hasard dramatiques (Ivan BAZAC), portraits rendus muets par leur renversement (Antoine PETITPREZ), chutes mimées (Freya HATTENBERGER), plans volontairement obscurs (Cécile DESVIGNES) et reflets trompeurs (Roseline RANOCH), les artistes nous font ressentir avec force la détresse liée à la perte de tout repère géographique, culturel, social. A l'entrée de l'exposition, un minuscule "camion-poubelle " (Régis PERRAY) semble peiner à tirer derrière lui un immense sac de déchets, comme l'on croulerait sous le poids de son passé, d'une identité culturelle forte qui aurait du mal à trouver sa place dans un quotidien où tout a été reconstruit. Plus loin, une montagne de collants mêlés à été couverte, d'un même bloc, de rayures multicolores (Elsa TOMKOWIAK). Tentative d'élimination de la matérialité au profit du pigment, l'artiste semble essayer vainement de camoufler la masse, sans jamais parvenir à en saisir autre chose que la surface, pour faire oublier l'objet "collant", pour y détruire les individualités.

Un journal intitulé "Transfer", retranscrivant en détail l'intégralité du projet d'échange à l'origine de l'exposition et les travaux artistiques qui en ont découlé, est vendu à l'entrée de la librairie du musée.

Laure MASSON
* Le Musée des Beaux Arts de Nantes, le MUBA de Tourcoing, le FRAC de Dijon (France) ; le Kunstmuseum Mülheim an der Ruhr, le Museum Ostwall de Dortmünd, et le Städtisches Museum Abteiberg de Mönchengladbach (Allemagne).



Aucun commentaire:

Publier un commentaire