lundi 6 mars 2017

Mille milliard de fourmis - Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes

Muséum de Nantes. Coup d’œil sur leur site : l’exposition temporaire s’intitule mille milliard de fourmis . Le dossier de presse m’apporte des précisions sur le contexte : « Présentée à Rennes en 2014-2015, [l’exposition] s'inscrit dans la coopération entre les métropoles de Nantes et de Rennes et bénéficie du soutien du ministère de la Culture et de la Communication.(…) Exposition conçue et réalisée par le Palais de la découverte, scénographiée et animée par le Muséum d'histoire naturelle de Nantes, en partenariat avec l'Espace des sciences de Rennes. » 9 mars 2016 – 27 février 2017

J’arrive enfin au muséum, à côté du musée Dobrée. Il y a un peu d’attente, je me mets dans la file constituée de familles (beaucoup d’adultes avec leurs enfants ou parents). Au rez-de-chaussée, galerie des sciences de la terre, roches, minéraux, puis à l’étage galerie de zoologie, mammifères, poissons, oiseaux, Coquillages et crustacés… Une partie de la collection est issue du cabinet de curiosité de l’herboriste Jean-Louis Guittot. On y resterait bien des heures entières…

L’exposition temporaire : caractéristiques, société et milieu de vie de la fourmi. J’y apprends que leur vie en société fonctionne grâce à une communication efficace, cette conscience collective permet de s’organiser pour construire par exemple des radeaux vivants, des embuscades à papillons. On serait tentés de s’y identifier… et d’en apprendre de leur modèle de collectivité. « aucune fourmi ne dirige les autres », peut-on lire. Pas de dirigeant, par le peuple, pour le peuple… un nouveau modèle d’anarchie démocratique ? !
Le visiteur dispose d’outils pédagogiques, vidéos, films, et un observatoire, où une colonie s’y expose, avec un nid, un espace pour collecter des pétales et un espace pour collecter la nourriture (cf schéma). Je repars émerveillée du spectacle de quelques-unes de ces fourmis : celle qui découpa la feuille et qui la descendit du vase, celle qui marchait sur les autres, celle qui était mourante, … et tous ces autres individus fourmillant dans leurs passionnantes aventures.

Par extension, cette exposition ressemble à une fable : un contenu pédagogique, didactique avec une morale à l’histoire… travailler toute l’année, mais aussi de s’écouter les uns les autres au quotidien pour vivre tranquillement. Afin de faire vivre le musée, cette vulgarisation sur un insecte surprenant ouvre les yeux à toute la famille. Tout le monde est content.
Neveu Mathilde



Dossiers de l’exposition :
http://www.museum.nantes.fr/pages/18-expo_evenement/FOURMIS/DossierPresse_Expo_MilleMilliardsdeFourmis.pdf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire