vendredi 14 janvier 2011

Untitled

André Kertesz
Jeu de Paume
Paris

Votre attention svp, nous commençons notre voyage en 1914, notre, VOTRE, guide sera le photographe André Kertesz. A travers ces yeux ou plutôt son appareil photo vous serez bercés dans un premier temps entre photos intimes et reportages journalistiques. Ainsi vous serez plongés dans la Hongrie de la fin des années 10-20 dans un ton noir et blanc voir sépia. Attention aux yeux, l'image peut être brute, violente choquante ... mais belle à la fois ! Une première partie certes dans les vestiges de l'Europe de l'Est mais aussi dans les bribes de ces propres souvenirs à travers différents portraits de ses parents ou frères ... les mouchoirs ne sont pas inclus.

Photos argentiques figées par le noir et blanc, "OUI monsieur !", mais pourtant elles sembleraient presque agressées, giflées par des couleurs, tellement ces moments captés sur papier nous parlent.

Attentions Mesdames et Messieurs veuillez attachez vos ceintures nous entrons dans une aire de turbulence

André Kertesz nous, vous propose une seconde étape à son voyage ... cette fois-ci presque plus "fantaisiste".

Bienvenue dans les "distorsions" ... un principe photographique se basant notamment sur des miroirs créant des formes étranges ... à votre droite vous verrez une femme au dos long et à petite tête à votre gauche une autre femme à l'épaule presque aspirée ... par qui ? par quoi ? L'imaginaire certainement !

Une question ? Oui monsieur ? Non vous ne rêvez pas ! Mais lui nous fait rêver !

La comparaison à un Lewis Carroll ou George Méliès de la photographie est peut-être excessive mais m'est personnelle !

En vous souhaitant un agréable voyage

Enlil Albanna


Aucun commentaire:

Publier un commentaire